4  Citer

4.1 Pourquoi citer ses sources ?

Lors de vos recherches documentaires, en préparation d’un exposé, d’un dossier ou d’un mémoire, vous êtes amenés à collecter et synthétiser de nombreuses informations. Ces informations sont publiées sous des formes qui peuvent être très variées (articles de presse ou scientifiques, livres, émissions de radio, vidéos, cartes, etc.) et doivent faire l’objet de référence explicites lorsque vous les utilisez dans votre travail.

Pour votre lecteur ou auditeur, ces références sont un gage d’honnêteté intellectuelle et de probité. Vous attribuez à chaque auteur le crédit qui lui revient, sans commettre de plagiat. Vous permettez à votre lecteur de retrouver la source des informations et de les vérifier au besoin. Pour rappel :

Toute édition d’écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit — Article L335-2 al. 1 du Code de la Propriété intellectuelle.

Toute copie de document ou d’article non référencé sera considérée comme un plagiat et relèvera de la section disciplinaire — Article 4.4 du règlement des études de l’Université Bordeaux Montaigne.

En citant vos sources, vous réalisez également un travail critique : cela vous permet de mettre une certaine distance avec les idées ou analyses que vous mentionnez et de vous interroger sur leur qualité (l’auteur est-il facilement identifiable ? sinon, pourquoi le texte est-il anonyme ? la publication est-elle récente ? etc.).

4.2 Comment citer ses sources ?

Chaque élément de votre travail — dont vous n’êtes pas directement l’auteur — doit faire l’objet d’un renvoi immédiat dans le texte permettant d’en identifier la source. À chacun de ces renvois dans le texte doit correspondre une notice détaillée, l’ensemble des notices étant regroupées à la fin de votre document dans une section intitulée “bibliographie.” À chaque renvoi dans le texte doit donc correspondre une entrée dans la bibliographie : seuls sont présentés dans la bibliographie les documents que vous avez effectivement exploités dans le texte.

Il existe de nombreuses normes (façons) de citation qui peuvent dépendre, entre autres, de l’éditeur, des pratiques de la discipline ou de l’enseignant. Ces normes sont exclusives : il n’est pas possible d’utiliser différentes normes au sein d’un même documents. Néanmoins, toutes ces normes s’accordent sur un certain de nombre de règles (notamment de mise en forme), garantissant l’identification de chaque document.

En fonction de la norme utilisée, on peut distinguer deux principaux systèmes de renvoi aux notices de la bibliographie :

  • Le premier système (le plus courant en sciences humaines et sociales, notamment du fait de sa souplesse pour citer des documents atypiques) consiste à citer intégralement la source d’un élément dans une note de bas de page ou de fin de chapitre.
  • Le second système, appelé auteur-date, consiste à insérer directement la référence dans le texte sous une forme dite courte (généralement réduite aux noms des auteurs et à l’année de publication).

Dans les deux cas, l’ensemble des références est intégralement repris dans la bibliographie placée à la fin du document.

Pensez au lecteur qui aura à chercher dans votre bibliographie : organisez vos notices bibliographiques par ordre alphabétique des auteurs et par date de publication. Dans certaines conditions, une division thématique de votre bibliographie peut être envisagée1. Ne triez pas les notices par type ou par nature de document.

4.2.1 Remarques générales

Les notices bibliographiques sont présentées en suivant une même structure, généralement constituée des éléments suivants : noms et prénoms (ou initiales) des auteurs, année de publication, titre de l’œuvre (en italique), lieu de publication, éditeur, pages utilisées.

  • Les principaux éléments de la notice sont séparés par un point.
  • Les auteurs sont séparés par une virgule, à l’exception du dernier auteur qui est précédé par “et” ou “&” (sans virgule).
  • Si plusieurs documents d’un même auteur ou groupe d’auteurs sont publiés la même année, ils sont distingués par l’ajout d’une lettre minuscule après l’année de publication.
  • Si l’auteur est une organisation, le nom de l’organisation est utilisé comme auteur (en évitant d’utiliser un acronyme).
  • Si l’auteur n’est pas connu, la mention “anonyme” remplace l’auteur.
  • Si la date de publication n’est pas connue, la mention “s. d.” (sans date) remplace la date.
  • Si le document ne possède pas de numéro de page (cas d’un document électronique par exemple), il est recommandé de préciser le numéro du paragraphe précédé par le symbole “§”.

Les entrées de la bibliographie doivent être triées par ordre alphabétique (par nom du premier auteur), puis par ordre chronologique croissant (dans le cas où plusieurs travaux d’un même auteur ou groupe d’auteurs sont cités), puis par ordre alphabétique des titres (si plusieurs références d’un même auteur sont publiées la même année).

Les éléments constituant la référence bibliographique doivent être complétés et mis en forme en fonction du type de document. Lors de la mise en forme de la bibliographie, les caractères soulignés sont réservés aux situations où une indication particulière doit être donnée au lecteur, comme l’existence d’un hyperlien.

Mise en garde

Ne confondez pas le type de document et la nature de son support. De nombreux documents sont disponibles en ligne, mais doivent être présentés selon leur type (livre, article…), indépendamment de leur distribution numérique. De manière génarale, la séparation entre sources sur support physique et sources numériques (“bibliographie” vs “webographie”) est à proscrire.

Précisez toujours la date de consultation des documents numériques, car le contenu est susceptible d’avoir changé depuis la première publication. Par exemple, un site internet peut avoir été mis à jour, une vidéo modifiée ou un article de presse édité après sa publication en fonction de l’évolution de l’actualité.

Astuce

Si vous devez citer un article de Wikipédia2, il existe une page spéciale vous permettant de générer une référence pour l’article en question : https://fr.wikipedia.org/wiki/Spécial:Citer. La référence générée inclue le numéro de révision de l’article, permettant ainsi à votre lecteur de consulter la même version de l’article que vous, même s’il a été modifié entre temps. Par exemple :

Contributeurs de Wikipédia, “Plagiat,” Wikipédia, l’encyclopédie libre, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Plagiat&oldid=196308908 (Page consultée le 21 août 2022).

4.2.2 Une norme bibliographique

Sauf consigne particulière de votre enseignant, vous êtes libre d’utiliser la norme bibliographique qui vous semble la plus adaptée. À défaut de recommandation, la norme du Chicago Manual of Style (The Chicago manual of style 2017) peut être utilisée3. Vous trouverez sur le site des bibliothèques de l’Université de Montréal un guide complet pour citer selon le style Chicago (ainsi que selon d’autres styles d’usage courant).


  1. Dans ce cas, on pourra présenter deux bibliographies : une bibliographie thématique et une bibliographie alphabétique.↩︎

  2. Wikipédia constitue un point de départ pour vos recherches (Section 1.1.1.3) : vous ne devriez pas avoir à citer Wikipédia dans vos travaux, car vous ne devriez pas vous y arrêter.↩︎

  3. Un des avantages du Chicago Manual of Style est d’être utilisable avec les deux systèmes de renvois dans le texte (notes longues ou références courtes).↩︎